Ecole de danse Amana' Studio

 Joseph Ruiz

                              danse classique - joseph ruiz 

                   danse classique - joseph ruiz     

                

Elève de Maitre Franchetti, directeur et professeur de l’Opéra de Paris, Joseph Ruiz  a étudié avec Gilbert Mayer, Marika Bessobrasova, Suzanne Oussova du Kirov et Genia Poliakov, Maitre de Ballet à l’Opera de Paris et Directeur du Mai Florentin mais aussi avec Hans Brenaa du Royal Danish Ballet et Boris Kniaseff (barre au sol).

Dispensé d’état pour enseigner la danse classique.

Diplômé d’état de professeur de danse classique.

Diplômé en Formation Supérieure de Notation du Mouvement Benesh au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Depuis 2010, il est professeur au Conservatoire Régional d’Amiens, professeur et maitre du ballet Junior du Conservatoire de Lille. Il chorégraphie Coppélia pour le Junior Ballet.

Il danse avec les plus grands : les Etoiles du Bolchoi (Maris Liepa, Marina Kondatrieva). Une carrière internationale s’ouvre à lui : En Italie avec Carla Fracci, Paolo Bortolluzzi, Mikhail Baryshnikov,

Il devient soliste à l’Opéra de Bologne (La Peri, Pétrouchka, les sept Péchés capitaux, au Complesso Romano del Balletto (pas de deux du Corsaire, Noisette, Paquita, Roméo et Juliette, La Fille Mal Gardée (Alain et Colas) …Il est invité à danser avec le Ballet du XX Siècle.

1975 : Joseph Ruiz rejoint en tant que Grand Sujet le Ballet National de Marseille avec Roland Petit. Il danse dans Casse-Noisette, Cyrano de Bergerac, Carmen, Notre Dame de Paris.

Tournée internationale avec Rudolf Noureev, Natalia Makarova, Dominique Khalfouni, Noella Pontois.

1978 : Soliste du Ballet Royal de Wallonie (Lac des Cygnes, Roméo et Juliette, La Belle au Bois Dormant, Coppélia, Casse-Noisette).

1983 : Il rejoint le Royal Ballet des Flandres comme Principal.

Il danse avec le groupe chorégraphique de Paris et les Etoiles de l’Opéra de Paris (Claude de Vulpian et Cyril Atanassoff).

A partir de 1990, il enseigne au IALS de Rome et de Turin, au SPID de Milan (Ecole professionnelle italienne subventionnée par le Ministère de la culture), cours garçons et pas de deux.

Il enseigne au Junior Ballet de Genève.

1997 : Il prépare en cours privé Federico Bonelli (ensuite nommé Etoile au Royal Ballet de Londres).

1998 : Il devient maitre de ballet puis directeur de la Compagnie Stabile du teatromacario de Turin.

A partir de 2000 : professeur invité à l’Aterballetto, puis au Ballet de Rome, au Ballet Angelin Preljocaj, au ballet du Nord, à la compagnie Rosa Anne Therasa de Keersmaker, à l’Opéra de Düsseldorf, au Ballet National de Bordeaux, au ballet National de Marseille et au centre professionnel Yantra de Bruxelles.

Il donne de nombreux stages en Europe.

Daniel Agesilas, directeur du Conservatoire National Supérieur de la Musique et de la Danse de Paris, lui demande de remonter Sonate de Scarlattila chorégraphie de Peter Martins (Directeur du New York City Ballet) et une partition Benesh du Het national Ballet.